Focus RH

Comment comprendre et utiliser les offres d’emploi dans votre recherche ?

Les offres d’emploi vous donnent une première idée d’un poste. Apprendre à les déchiffrer vous fera gagner du temps.

Lorsque l’on est en recherche d’emploi, surtout si cela dure un peu, on peut avoir tendance à bâcler la lecture des offres… Elles se ressemblent toutes, non ? 

Le soin que vous allez apporter à la lecture d’une offre peut pourtant faire la différence entre obtenir ou pas un entretien et donc entre perdre ou pas son temps et son énergie en répondant « à la chaîne » à des offres vous correspondant plus ou moins. 

Quelles sont les informations que l’on recherche dans une offre ? (et oui, on sait qu’elles n’y sont pas toujours présentes !)

  • Le titre du poste 

  • Le nom de l’entreprise 

  • Des informations sur l’entreprise 

  • Les conditions d’emploi : CDD, CDI, temps complet, temps partiel… 

  • Le lieu de travail : géographique et/ou à distance 

  • Une description du poste 

  • Les compétences et qualifications requises 

  • Les compétences et qualifications qui seraient « un plus » 

  • Le salaire et les bénéfices – information qui est souvent absente des offres 

  • Les modalités de réponse à l’offre 

A quoi devez-vous particulièrement porter attention ?

Certaines informations vont être explicitement données, d’autres seront plus difficiles à repérer…

Le vocabulaire employé

En lisant et relisant l’offre, portez attention aux mots clés, c’est-à-dire les mots qui reviennent à plusieurs reprises ou qui sont particulièrement significatifs. 

Par exemple, si l’offre parle de clients, ne parlez pas de customers dans votre CV. Vous devez autant que possible faire correspondre votre vocabulaire à celui de l’offre. 

Enfin, le vocabulaire utilisé en dit souvent long sur le type d’entreprise et d’équipe.  

Une offre dans laquelle le mot « jeune » revient à plusieurs reprises, qui plus est associé à des mots comme « dynamique », « fast pace », en bref, des mots du registre de la vitesse, de l’énergie, etc. laisse penser que l’entreprise recherche une personne… jeune. Elle risque donc de rejeter rapidement les profils apparemment plus expérimentés… 

L’ordre dans lequel les informations sont données

En général, les compétences indispensables sont données en premier dans la liste. Ce sont ces compétences que vous devez mettre en valeur dans votre CV. 

Parfois, la liste de compétences est si longue qu’il semble que l’entreprise n’a pas su quoi choisir… dans le cas de ces inventaires, ne pensez pas que vous devez avoir toutes les compétences mentionnées ! Mettez en avant celles que vous possédez. 

En revanche, s’il s’agit de prérequis, vous devez pouvoir en faire état. Par exemple, s’il s’agit de maîtriser un logiciel et que vous ne l’avez jamais utilisé, ou de parler couramment une langue… il est clair que vous ne pouvez pas faire « comme si » ! 

Attention aux buzzwords et autres formulations vagues

Ninja, no 9-to-5 mentality, flexible, rock star, etc. sont des expressions qui ne disent rien du poste ou des activités ! 

Elles en disent en revanche long sur une organisation qui n’a pas d’idée définie de ce qu’elle recherche et qui a donc de fortes chances de ne pas savoir comment évaluer les candidatures.  

Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas y répondre mais que vous devez être vigilant au cours des entretiens voire contacter l’entreprise avant même de répondre à l’offre. 

Partez de vous et de ce que vous recherchez

Que savez-vous de l’entreprise ?

Avant de répondre à une offre, faites vos recherches sur l’entreprise. Il se peut que le poste vous plaise mais que la mission de l’organisation ne vous corresponde pas. Et inversement, vous pouvez rêver de travailler dans cette entreprise sans trop savoir ce que cela signifie au quotidien. 

Faites vos recherches et soyez attentif à ce qui pourrait ne pas vous convenir.  

Lisez aussi ce post : Comment en apprendre plus sur la culture de l’entreprise avant de signer son contrat? 

En quoi êtes-vous la bonne personne pour le poste ?

Partez de vos compétences et de votre expérience mais aussi de vos envies. Il ne sert à rien de se contorsionner pour correspondre à une offre alors que l’on n’a pas ce qu’il faut pour tenir le poste… 

Comment et quand utiliser l’offre dans votre réponse ?

Pour décider de répondre ou pas

Cela peut sembler évident, mais bien souvent, parce que le titre du poste correspond à ce que l’on veut faire ou parce que l’entreprise est connue et a une belle image, on pense que l’on « doit » répondre. Et pourtant, il y a dans l’offre quelques indices qui devraient vous faire réfléchir… voir plus haut, les buzzwords ou les formulations vagues, etc. 

Pour la préparation de votre candidature

On le répète : une offre = un CV. L’offre d’emploi est un bon point de départ pour : 

  • Trouver les mots clés 

  • Savoir quelles expériences mettre en exergue 

  • Savoir quelles réussites mentionner 

  • Rédiger votre lettre de motivation 

  • Préparer l’entretien 

Dans l’idéal, il faudra compléter ces informations par des recherches sur l’entreprise, mais l’offre d’emploi et la compréhension que vous en avez sont incontournables pour la rédaction de votre réponse. 

Concrètement, si l’entreprise parle dans son offre de « self starter », vous pouvez vous préparer à parler de situations dans lesquelles vous avez pris des initiatives. 

Si elle y parle d’attention aux détails, préparez des exemples dans lesquels vous avez aidé l’organisation grâce à votre minutie, etc. 

Autrement dit, l’offre d’emploi doit vous servir tout au long de votre préparation. 


 

Photos de Canva

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connaissez-vous notre page LinkedIn?

Suivez-nous