Actus des entreprises Energies renouvelables - Développement durable - Environnement

The SeaCleaners fait cap vers les Emirats Arabes Unis

Fin janvier, une délégation de The SeaCleaners, emmenée par son Président Yvan Bourgnon, s’envolera vers les Emirats Arabes Unis (EAU) à la rencontre des décideurs politiques et économiques locaux, pour présenter le projet Manta et nos actions internationales pour protéger les océans de la pollution plastique.

Organisé à l’initiative de notre mécène et partenaire technique LUMEN AT WORK, très implanté dans la région, ce déplacement officiel s’inscrit dans un contexte particulier. Les Emirats-Arabes Unis occupent en effet le devant de la scène internationale depuis le 1er octobre, date à laquelle s’est ouverte à Dubaï l’Exposition Universelle 2020. Signe particulier : l’Emirat a voulu placer le plus grand événement culturel de la planète sous le signe de la durabilité et de l’harmonie entre l’homme et l’environnement. La protection des milieux aquatiques et de la biodiversité marine fait partie des priorités de cet agenda.

Inciter à l’action et engager de nouveaux soutiens

La visite de The SeaCleaners aura donc pour ambition de sensibiliser les acteurs locaux aux moyens d’agir en mer et à terre pour contrer la pollution par les déchets flottants et d’évaluer les éventuels besoins locaux en assistance dans ce domaine, notamment dans les nombreuses mangroves du pays.

Il s’agira également d’engager de nouveaux soutiens financiers dans nos projets, particulièrement la construction du Manta, le navire-usine pionnier de collecte et de valorisation des déchets, et le déploiement des Mobula, bateaux polyvalents de dépollution.

Au programme de cette semaine émirienne : des rencontres avec des chefs d’entreprises locaux et des partenaires institutionnels à Dubaï et à Abu Dhabi, des échanges avec la communauté d’affaires française établie aux EAU, grâce à l’engagement de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Emirats Arabes Unis (membre du réseau CCI France-International dont The SeaCleaners est partenaire) et de l’ambassade de France, des rencontres avec les autorités locales en charge des questions environnementales.

Une stratégie nationale environnementale ambitieuse

On réduit trop souvent les EAU à des clichés éculés : l’économie basée sur l’exploitation des hydrocarbures, l’architecture exubérante des métropoles, les grosses voitures climatisées… C’est oublier un peu vite que les Emirats ont développé l’une des stratégies environnementales les plus ambitieuses du Moyen-Orient.

Dans ce cadre, plusieurs initiatives nationales ont été lancées récemment, pour permettre aux EAU d’atteindre les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), ces engagements adoptés par les Etats-membres des Nations unies pour promouvoir une prospérité partagée par tous et protéger la planète à l’horizon 2030.

A l’occasion de son déplacement dans le pays, la délégation de The SeaCleaners aura l’occasion de mettre en lumière à quel point la pollution par les déchets plastiques à terre et en mer est de nature à compromettre la réalisation de l’ODD 14, qui vise à la protection de la Vie Aquatique.

Les politiques publiques suivantes feront l’objet d’échanges particulièrement approfondis avec les acteurs impliqués :

  • Le plan 2017-2021 « réhabilitation de l’habitat côtier et marin » vise à créer un écosystème naturel durable, préserver la vie marine, réhabiliter les zones côtières dégradées, restaurer les récifs coralliens. Le projet de culture de mangroves a permis de planter 273 210 semis de mangroves sur une superficie de 283 068 m² pour contribuer au maintien de l’équilibre écologique. Le déploiement de récifs artificiels a contribué à préserver la faune marine. 2 805 récifs artificiels ont été déployés sur une superficie de 154 709 mètres carrés et 20 000 fragments de coraux transplantés sur une superficie de 2 500 000 mètres carrés.

The SeaCleaners ira à la rencontre des acteurs de ce programme pour évaluer si des déchets solides flottants ou liquides sont à déplorer dans ces zones, et quelles actions sont nécessaires.

  • Pollution en mer :Les EAU ont promulgué des lois strictes interdisant le rejet à l’eau de déchets et de boues d’hydrocarbures par les centaines de pétroliers opérant dans la région.The SeaCleaners sera à l’écoute pour déterminer si les déchets flottants font partie des menaces identifiées, qui exigeraient un plan d’action spécifique.
  • Protection de la biodiversité : Afin de protéger la biodiversité de l’environnement marin des EAU, plusieurs plans ont été mis en place pour la conservation de plusieurs espèces, notamment les requins, les tortues marines, la raie aigle tachetée et les oiseaux marins. Ces espèces font partie des quelques 3600 impactées actuellement par la pollution plastique, victimes d’enchevêtrement ou d’étranglement dans des restes de bâches ou filets de pêche abandonnés (filets fantômes), ou bien qui meurent par étouffement ou malnutrition, suite à l’ingestion de débris plastiques confondus avec leur nourriture.
  • Objectif « carbone bleu » : Le carbone bleu fait référence à la végétation côtière, dont les études ont montré qu’elle pouvait séquestrer le carbone bien plus efficacement que les forêts terrestres. À ce titre, la conservation de ces écosystèmes importants est l’un des nouveaux moyens les plus prometteurs de réduire le dioxyde de carbone atmosphérique et d’atténuer le changement climatique mondial. Aux EAU, les écosystèmes de carbone bleu sont constitués de forêts de mangroves, de prairies sous-marines et de marais salés, qui servent de puits de carbone. Ils détiennent les plus grands stocks de carbone de la péninsule arabique. Ils protègent les littoraux, soutiennent le tourisme côtier et fournissent des zones de reproduction pour les poissons et des écosystèmes pour un large éventail d’espèces. Ils ont également une valeur culturelle et sociale importante. Dans ce champ, The SeaCleaners échangera avec les acteurs concernés, pour évaluer les besoins en matière de lutte contre les déchets flottants afin de préserver ces écosystèmes centraux dans le patrimoine et les traditions de la péninsule.

Know more : 

Siteweb : https://www.theseacleaners.org

 

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connaissez-vous notre page LinkedIn?

Suivez-nous