Focus RH  •  Emploi & Formation Autres

Quel format pour mon CV ?

La littérature sur la meilleure façon de présenter son CV est considérable. Nous vous faisons gagner du temps avec l’essentiel.

On peut passer beaucoup de temps à apprendre à faire son CV. Il est souvent rassurant de suivre des recettes, des masterclasses, des cours et il en existe de très bons. Mais parfois, on a simplement besoin d’un guide pratique : c’est ce que nous vous proposons ici. 

Une ou deux pages ? 
Aux Pays-Bas, deux pages sont tout à fait acceptées – sauf peut-être si vous êtes jeune diplômé. Mieux vaut éviter d’aller au-delà de 2 pages. 

Photo ou pas ? 
Il n’y a pas d’interdit comme dans les pays anglo-saxons : cela reste un choix personnel. Quoi qu’il en soit, le recruteur consultera votre profil LinkedIn, qui lui comporte une photo (enfin, si votre profil est complet…) 

Quelle structure ? 
De haut en bas : 

  • Votre nom, vos coordonnés 

  • Le titre du poste et si besoin un sous-titre donnant le nombre d’années d’expérience dans le poste et/ou les langues demandées 

  • Un profil (Summary) de quelques lignes qui explique ce que vous avez compris du poste et pourquoi vous êtes la bonne personne en faisant référence à un ou deux exemples (maximum) de réussite 

  • Si besoin, sous forme de puces : les langues ou logiciels que vous maîtrisez – si cela est un pré-requis pour le poste – où les certifications demandées 

  • Vos expériences professionnelles dans l’ordre anti-chronologique. Sauf si vous êtes jeune diplômé, dans ce cas vos diplômes viennent avant l’expérience 

  • Vos diplômes, votre formation 

  • Les qualifications, certifications, logiciels maîtrisés, etc. qui ne sont pas des pré-requis mais potentiellement intéressants pour le poste 

  • Vos hobbies et centres d’intérêt : s’ils sont importants pour vous et en disent un peu plus sur qui vous êtes.
     


Sobriété ou créativité ? 
Sauf si vous avez un métier créatif, préférez la sobriété d’un CV facilement lisible où le recruteur trouvera rapidement les informations dont il a besoin. 

Graphiques, schémas, pictos : un plus ? 

Pas forcément… ils ne sont pas lus par les ATS (applicant tracking systems) qui filtrent rapidement les CVs. Par exemple, si vous utilisez un drapeau français, l’ATS ne « saura » pas que vous parlez français. 

Voilà, c’est à vous ! 

 

Photo by Glenn Carstens-Peters on Unsplash 
Photo by William Iven on Unsplash 

 

PLUS D'ACTUALITÉS

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connaissez-vous notre page LinkedIn?

Suivez-nous