Actus des entreprises Finance - Assurance - Banque

PwC | Les 100 premières entreprises mondiales atteignent des sommets records en Bourse depuis la baisse de 2020

  • La capitalisation boursière des 100 premières entreprises mondiales a augmenté de 48 % au cours de l'année, pour atteindre le chiffre record de 31 700 milliards de dollars
     
  • Tous les secteurs représentés dans la liste du Top 100 ont connu une augmentation significative de leur capitalisation boursière, allant de 25 % à 75 %. 

 

Depuis les baisses observées au début de l'année 2020 en raison de la pandémie, les marchés boursiers mondiaux ont non seulement regagné le terrain qu’ils avaient perdu, mais ont également atteint des niveaux records. Cette reprise économique est soutenue par les politiques gouvernementales et les banques centrales. C’est que révèle la dernière édition de l’étude Global Top 100 companies, réalisée par le cabinet de conseil et d’audit PwC, sur la capitalisation boursière des 100 premières entreprises mondiales. 

 

Tous les secteurs représentés dans le Top 100 ont connu une augmentation significative de leur capitalisation boursière au cours de l'année. Le secteur de la technologie est en tête avec une valeur globale de 10 500 milliards de dollars, soit une augmentation de 71 % de la valeur des entreprises de ce secteur. 

Ainsi, la capitalisation boursière des 100 premières entreprises mondiales atteint 31 700 milliards de dollars en mars 2021, contre 21 500 milliards de dollars en mars 2020 (soit +48 %). 

« Au-delà de l’impact causé par l'épidémie, la capitalisation boursière des 100 premières entreprises mondiales a augmenté de 51% entre mars 2019 et mars 2021, ce qui est remarquable, l'indice MSCI World n’ayant augmenté “que” de 33%. Cette croissance est menée par les États-Unis qui, par rapport à l’Europe notamment, profitent de la progression de ses grandes valeurs technologiques. La France perd deux sociétés mais voit ses 2 champions du luxe gagner des places dans ce classement mondial. ».

Philippe Kubisa, associé spécialiste des marchés de capitaux chez PwC France et Maghreb 

 

Le rapport révèle ainsi que :

  • Les États-Unis ont renforcé leur domination en termes de capitalisation boursière, puisqu'ils représenteront 65 % de la capitalisation boursière totale des 100 premières entreprises mondiales en mars 2021, contre 61 % en mars 2020.
  • L'Europe a perdu 5 entreprises dans le Top 100 mondial entre mars 2020 et mars 2021, dont trois au Royaume-Uni et deux en France, perte en partie compensée par l’entrée de 2 entreprises allemandes.
  • Le secteur de la technologie a été particulièrement porté par les entreprises américaines Apple, Microsoft, Alphabet et Facebook.
  • Les entreprises du Global Top 100 dans certains secteurs cycliques3 (industrie et matériaux de base par exemple) ont surpassé les autres secteurs du Global Top 100 (hormis le secteur technologique).
  • L'Allemagne est passée de la 13e à la 8e position avec le retour de Siemens et de Volkswagen dans le Global Top 100.     
  • Samsung, l'unique représentant de la Corée du Sud, a vu sa valeur augmenter de 84 % d'ici à mars 2021.
  • Les États-Unis, la Chine et ses régions et l'Arabie saoudite, représentée par Aramco, continuent d'occuper le podium en termes de capitalisation boursière et se classent respectivement à la 1ère, 2ème et 3ème place.

 

Les 73 entreprises représentées par les États-Unis et la Chine et ses régions représentent 77 % de la capitalisation boursière totale du Top 100 mondial.

 

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connaissez-vous notre page LinkedIn?

Suivez-nous