COVID-19

Premières mesures d'assouplissement du confinement aux Pays-Bas

Le gouvernement néerlandais a annonle mardi 21 avril 2020 un prolongement des mesures mises en place pour contenir l’impact sanitaire du COVID-19 aux Pays-Bas. Se laver les mains, rester à la maison autant que possible, travailler à domicile, garder une distance - toutes les mesures que les experts et scientifiques conseillent - seront prolongés. Cependant, il y aura un assouplissement des mesures pour les enfants et les jeunes. 

La crise sanitaire aux Pays-Bas évolue lentement dans la bonne direction. Les gens continuent d’être admis à l'hôpital à cause du coronavirus, mais leur nombre diminue régulièrement. Bien que la situation soit encore très fragile, il y a maintenant, de façon prudente, une marge qui se dessine.  

Le gouvernement a décidé de prolonger la plupart des mesures jusqu'au 19 mai ; dans la semaine précédant le 19 mai, le gouvernement évaluera ce qui est nécessaire pour la période suivante. Vous trouverez ci-dessous un aperçu de ce qui va changer, ainsi que la date d'entrée en vigueur. Les détails pratiques des changements ci-dessous seront précisés dans la période à venir en consultation avec les parties concernées. 

 

Éducation et garde d'enfants 

Les écoles de l'enseignement primaire, y compris l'enseignement spécialisé (primaire) et les garderies ouvriront leurs portes le 11 mai. Les enfants pourront se rendre aux accueils périscolaires (buitenschoolse opvang BSO) les jours où ils vont à l'école. 

  • Les écoles primaires réduiront de moitié la taille des groupes dans les classes ; les enfants vont à l'école environ la moitié du temps. Le jour où les élèves n'iront pas à l'école, d’autres activités seront proposées. Ceci sera déterminé par l'école et les enseignants. 

  • La mise en œuvre pratique de ces mesures incombera aux écoles dans la période à venir. Des différences pourront apparaître d’une école à une autre. Les écoles informeront les parents sur ce que cela signifie pour l'éducation de leurs enfants. 

  • L'enseignement primaire spécial sera ouvert à 100 %. 

  • Les parents seront invités à amener leurs enfants à l'école ou à la garderie à pied ou à vélo autant que possible afin d'éviter la saturation des transports publics. 

  • Les établissements de l'enseignement secondaire pourront faire des préparatifs afin que les élèves de l'enseignement secondaire puissent (partiellement) reprendre leurs études à partir du mardi 2 juin. 

 

Sport 

  • À partir du 29 avril, les enfants et les jeunes disposeront de plus d'espace pour le sports et les jeux de plein air (pas de compétitions officielles). 

  • Les enfants jusqu'à 12 ans pourront de façon supervisée pratiquer ensemble des sports de plein air. 

  • Les jeunes de 13 à 18 ans pourront pratiquer des sports de plein air entre eux sous surveillance, tout en respectant la distance de sécurité de 1,5 mètres.  

  • Les municipalités définiront les modalités de fonctionnement avec les associations sportives et les entraîneurs sportifs de la communauté ; cela pourra entraîner des différences entre les municipalités. 

  • Les sportifs de haut niveau pourront reprendre leurs entraînements sur des lieux d'entraînement désignés s'ils gardent une distance de 1,5 mètres. 

 

Personnes âgées vivant de façon autonome 

Le conseil de ne pas rendre visite aux personnes âgées de plus de 70 ans a été revu. A partir du 29 avril, les personnes âgées autonomes de 70 ans et plus pourront recommencer à recevoir une ou deux personnes en visite. 

 

Événements 

Malheureusement, les événements posent un risque trop important de propagation du virus, rapide et à grande échelle. L'interdiction actuelle des événements soumis à autorisation et notification sera prolongée jusqu'au 1er septembre. 

 

Impact sur la société et conséquences socio-économiques 

À chaque étape du processus, certaines personnes seront satisfaites, d'autres déçues ou inquiètes. Tout est fait pour permettre de retourner vers des conditions sanitaires normales dans laquelle les gens se sentent en sécurité, peuvent faire des affaires, recevoir une éducation et se déplacer à nouveau aussi librement que possible. Ce faisant, le gouvernement regarde de près les plans prometteurs que les entreprises, organisations et entrepreneurs élaborent pour construire une société à 1,5 mètres. 

L'impact sur la société et les conséquences socio-économiques de la crise sont énormes. Grâce à la bonne situation financière des Pays-Bas, le gouvernement peut offrir les premiers secours aux entreprises, aux travailleurs indépendants et aux secteurs concernés. Mais il sera malheureusement inévitable que de nombreuses personnes soient plus ou moins touchées. Cependant une grande partie de la société se mobilise pour faire preuve de solidarité et d’entre-aide.

 

s'abonner

 

 

Liens utiles pour rester informé de la situation concernant la crise sanitaire aux Pays-Bas 

  • Site web Institut national de la santé publique et de l'environnement (RIVM) en anglais : https://www.rivm.nl/en/    

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin