COVID-19

Plus d'air, avec précaution, pendant le confinement

Allocution du Mardi 23 Février 2021

Les mesures du corona exigent beaucoup de l'endurance de chacun, tant physique que mentale. Plus la crise dure, plus elle est dure pour tout le monde. Les effets sociaux, sociétaux et économiques de la pandémie s'additionneront au bout d'un an.

Le gouvernement continuera de veiller à protéger les personnes dont la santé est vulnérable et à maintenir l'accessibilité des soins de santé. La variante britannique fait en sorte que le nombre d'infections par jour diminue moins qu'il y a quelques semaines, voire augmente. Une troisième vague semble inévitable.

En même temps, il est maintenant temps de prendre un peu plus de risques, de manière limitée et réfléchie. Le confinement et le couvre-feu resteront en place au moins jusqu'au 15 mars, mais les écoles secondaires et les établissements d'enseignement professionnel rouvriront partiellement à partir du 1er mars.

En outre, à partir du 3 mars, le cabinet autorisera les extensions suivantes, sous certaines conditions : les jeunes jusqu'à 26 ans pourront faire du sport ensemble à l'extérieur, les professions de contact seront à nouveau autorisées et le secteur du commerce de détail pourra ouvrir ses portes pour faire des achats sur rendez-vous.

 

Éducation

À partir du 1er mars, les écoles secondaires et professionnelles rouvriront partiellement leurs portes. En pratique, cela signifie que tous les élèves de l'enseignement secondaire iront à l'école au moins un jour par semaine, sous certaines conditions. Pour les étudiants en mbo, la règle est, pour l'instant, un jour par semaine. Comme pour l'enseignement primaire, le cabinet a l'intention de ne pas fermer l'enseignement secondaire et l'enseignement professionnel (mbo).

Il est essentiel que les écoles et les parents fassent tout leur possible pour limiter au maximum le nombre de contacts. Ceux qui travaillent dans l'éducation pourraient déjà être testés en priorité et cela reste le cas.

La ‘bso’ restera fermée, car cela entraîne des contacts supplémentaires entre les élèves de différentes écoles.

 

Professions de contact

Les personnes exerçant des professions de contact, telles que les coiffeurs et les masseurs, pourront à nouveau exercer leur profession à partir du 3 mars. Les réservations doivent être faites et les symptômes doivent être vérifiées. Il est important de porter un masque et de garder une distance de 1,5 mètre si possible.

L'élargissement s'applique également aux moniteurs d'auto-école. Cela signifie qu'à partir du 3 mars, les gens pourront à nouveau suivre des cours de conduite et tout le monde pourra passer l'examen pratique. Pour les examens théoriques, on étudie actuellement comment les passer le plus rapidement possible et en toute sécurité.

Bien entendu, les mesures d'hygiène et le fait de rester à la maison en cas de symptômes s'appliquent également.

Les travailleurs du sexe ne sont pas encore autorisés à exercer leur profession.

 

Sports de plein air

À partir du 3 mars, les personnes de moins de 26 ans peuvent faire du sport à l'extérieur sur des installations sportives avec plus de deux personnes. Pas en compétition, mais avec leur propre équipe au sein de leur propre club. Auparavant, cela n'était possible que pour les jeunes jusqu'à 17 ans.

 

Achats sur rendez-vous

À partir du 3 mars, les magasins sont autorisés à recevoir des clients sur rendez-vous. Un maximum de 2 clients par étage peut être présent dans le magasin en même temps. Les clients doivent s'inscrire 4 heures à l'avance. Une visite dure au moins 10 minutes. Cela permet d'éviter les contacts entre des clients qui se succèdent rapidement. Bien entendu, les règles de base telles que l'obligation de porter un masque buccal, de garder une distance de 1,5 mètre, les mesures d'hygiène et de rester chez soi en cas de plainte continueront à s'appliquer. Cela peut apporter un certain soulagement, en particulier pour les petits commerces.

 

Couvre-feu

Le couvre-feu sera prolongé jusqu'au 15 mars à 4h30 du matin.

En raison du couvre-feu, il reste interdit de sortir entre 21 heures et 4 heures 30 du matin. Les conditions restent les mêmes. Les étudiants et les enseignants qui suivent des cours pratiques et des cours pour adultes pendant l'année d'examen seront exemptés du couvre-feu à partir du 3 mars.

 

Interdiction de vol

Afin de réduire le risque de propagation des mutations du virus, les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni, de l'Afrique du Sud, de la République dominicaine, du Brésil, de l'Argentine, de la Bolivie, du Cap-Vert, du Chili, de la Colombie, de l'Équateur, de la Guyane française, de la Guyane, du Panama, du Paraguay, du Pérou, du Suriname, de l'Uruguay et du Venezuela ont été interdits le 23 janvier. Ces interdictions seront prolongées au moins jusqu'au jeudi 4 mars. Le gouvernement a demandé l'avis de l'OMT sur une prolongation (partielle) de ces interdictions. Les exceptions à cette interdiction pour certains groupes de voyageurs, y compris le personnel médical, qui ont été établies précédemment, restent également en vigueur.

Confinement

Le but du confinement est d'avoir le moins de contacts possible. Car moins il y a de contacts, moins il y a d'infections. Par conséquent, restez et travaillez autant que possible à la maison et ne sortez pour faire des courses, vous soigner (médicalement), soigner les autres ou les animaux, prendre l'air et étudier ou travailler que si vous ne pouvez vraiment pas le faire à la maison. Si vous recevez des visiteurs, vous ne devez pas recevoir plus d'un invité par jour âgé de 13 ans ou plus. Ne pas visiter plus d'une fois par jour.

 

Le lundi 8 mars, le Cabinet décidera des mesures qui seront nécessaires à partir du 16 mars.

Une attention particulière pour le respect des règles de base

Les risques que nous prenons avec les extensions exigent une attention particulière pour le respect des règles de base. Cela s'applique aux règles d'hygiène telles que le lavage des mains, l'éternuement au niveau du coude et le port d'un masque buccal si nécessaire. Et aussi les règles pour garder une distance de 1,5 mètre et éviter les foules. Il est également important, surtout maintenant, de faire des tests et de rester à la maison en cas de symptômes légers et après un test positif en quarantaine avec les colocataires. C'est ainsi que nous maîtrisons le corona et que nous gagnons peu à peu de l'espace.


Source:

https://www.rijksoverheid.nl/actueel/nieuws/2021/02/23/voorzichtig-meer-lucht-tijdens-de-lockdown

 

Liens utiles pour rester informé de la situation concernant la crise sanitaire aux Pays-Bas :   

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connaissez-vous notre page LinkedIn?

Suivez-nous