ActualitésNouveaux membres

Nouveau Membre Entreprise : Stedelijk museum Amsterdam

Le Stedelijk Museum Amsterdam

Le Stedelijk Museum Amsterdam est le plus important musée d’art moderne et contemporain et de design des Pays-Bas. Il est vraiment incontournable. Le bâtiment spectaculaire est une icône moderne sur le Museumplein et abrite l’une des plus remarquables collections au monde, comprenant 90.000 objets, de 1870 à aujourd’hui. STEDELIJK BASE est l’exposition permanente des œuvres emblématiques de la collection du Stedelijk Museum et présente les évolutions dans l’art et le design, de 1880 à nos jours. Au rez-de-chaussée, STEDELIJK TURNS présente des collections toujours changeantes, chacune avec de nouveaux points de vue, de la recherche et des thèmes actuels. Dans le cadre de STEDELIJK NOW, le Stedelijk présente des expositions temporaires au premier étage.

 

Chagall, Picasso, Mondriaan : Migrants à Paris du 21 septembre 2019 au 2 février 2020

 

Amsterdam, 11 avril 2019 – Au cours de la première moitié du siècle dernier, Marc Chagall, Pablo Picasso, Piet Mondrian et d’autres artistes connus et inconnus se sont installés dans le centre d’art du monde: Paris. Ils doivent y trouver leur chemin dans une société polarisée, pleine de nationalisme, de xénophobie et d'antisé-mitisme. C’est l’histoire d’artistes qui prennent des décisions courageuses et réalisent des œuvres exceptionnellement novatrices dans un pays étranger. L'exposition est une excellente occasion de voir le travail des grands maîtres modernes sous un jour différent ET de découvrir de nouveaux artistes.

 

 

Les artistes connnus étaient des migrants

Que Chagall, Picasso et Mondrian – d'horizons différents – aient été des migrants est un fait qui est passé au second plan suite à leur notoriété. Pourtant, malgré leur succès, ils ont souvent été confrontés au fait qu'ils n'étaient pas français.

En tant qu'immigrant pauvre, l'Espagnol Picasso deviendra un innovateur radical à Paris. Cependant, il reste également fidèle à ses racines espagnoles et son travail montre qu'il s'identifie souvent à la différence.

En tant que exilé juif / russe, Chagall fait l'expérience de la solitude, de l'exclusion et de l'antisémitisme pur. Ses peintures témoignent d'une profonde nostalgie; il y a souvent des rabbins, des synagogues et d'autres éléments judéo-russes. Le Néerlandais Kees van Dongen a également rencontré des difficultés durant ses premières années. Il devint plus tard un peintre de société réputé à Paris, mais en 1906, il se plaignit d'avoir été systématiquement décrit dans les médias comme le sale étranger.

Après la Première Guerre mondiale, le désir de la tradition et de l'art classique est très fort. Les artistes s'y adaptent. Picasso connaît alors sa célèbre période néoclassique, Chagall passe au thème universel de l’amour. Mais lorsqu'il est chargé d'illustrer les fables de La Fontaine, la presse revient au fait que l'héritage national français est dépeint par un Juif étranger. De son côté, Mondrian continue de suivre son propre chemin et poursuit de manière imperturbable  ses compositions abstraites contraires au nouveau goût français.

Histoires parallèles

L'exposition met également en lumière des histoires inconnues directement liées à la migration et à l'art. Des œuvres témoignent par exemple de la lutte pour la décolonisation qui se renforce après 1918 lorsque les soldats africains ne sont pas reconnus pour leur rôle dans la Première Guerre mondiale. En outre, la communauté noire de Paris entre en scène, allant des nombreux travailleurs de la ville à des personnalités marquantes telles que la danseuse et activiste américaine Joséphine Baker, qui, déçue des États-Unis, prend la nationalité française.

Il y a aussi des œuvres d'artistes féminines révolutionnaires, telles que les artistes d'avant-garde russes Natalia Goncharova et Sonia Delaunay, l'allemande Germaine Krull, qui avec son livre photo Métal s'approprie un ‘sujet masculin’, et des artistes abstraits comme Nicolaas Warb et Marlow Moss – des noms d'hommes derrière lesquels une femme se cachait.

L'exposition contient des œuvres de, entre autres:

Emmy Andriesse, Karel Appel, Eva Besnyö, Marc Chagall, Sonia Delaunay, Kees van Dongen, Gisèle Freund, Natalia Goncharova, Wassily Kandinsky, Germaine Krull, Wifredo Lam, Jacques Lipchitz, Paula Modersohn-Becker, Piet Mondriaan, Marlow Moss, Pablo Picasso, Man Ray, Diego Rivera, Gino Severini, Jan Sluijters, Chaim Soutine, Sophie Taeuber-Arp, Nicolaas Warb (= Sophia Warburg), et Ossip Zadkine.

 


Site internet : https://www.stedelijk.nl/en/fr

Vos contacts LinkedIn : Sarah Slootweg et Enrica Flores d'Arcais

Page LinkedIn Stedelijk : https://www.linkedin.com/company/stedelijk-museum/

 

 

PLUS D'ACTUALITÉS

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin