LES PAYS-BAS, BONNET D’ANE EUROPEEN DES ENERGIES RENOUVELABLES ?

Pour le grand public une chose est claire : les Pays-Bas sont comme les pays nordiques, ils font tout bien à part la nourriture. Cette attitude de premier de la classe se retrouve dans la mise en place de politiques progressistes. 

Concernant le climat, c’est pourtant le contraire aux Pays-Bas. De nombreuses études montrent depuis des années que ce pays gravement menacé par le réchauffement climatique, se classe parmi les plus mauvais en Europe en matière de développement de sources d’énergies renouvelables. [1]

Quelles sont les causes de ce problème ?

 

Les principales causes sont géographiques. Les Pays-Bas sont le pays le plus densément peuplé d’Europe avec 490 habitants par kilomètre carré. De plus, la quasi-entièreté du pays est déjà aménagée pour des bâtiments, l’agriculture ou des zones naturelles protégées. Il est alors difficile d’installer des éoliennes ou un champ de panneaux photovoltaïques sans obstacle. D’autre part, le pays n’a que peu de différences d’altitude. L’énergie hydraulique est donc difficile à mettre en place. [2]

L’éolien en mer, une solution durable ?

 

Une solution très en vogue en ce moment est l’aménagement de parcs éoliens en Mer du Nord. L’objectif actuel est qu’en 2030, 40 % des besoins en électricité proviennent des éoliennes en mer. [3] Des investissements massifs sont en cours et sont prévus. Aujourd’hui 27-02, la province de Groningue va annoncer le lancement du plus grand parc éolien offshore du monde en plus de la plus grande fabrique d’hydrogène en Europe, un projet mené avec Shell et Gasunie.

Le gouvernement fait cela à travers des subventions pour le développement, l’intégration et la mise en place de solutions d’énergie renouvelable. Ainsi de nombreux partenaires se sont déjà engagés sur ce projet [4] :

Toutefois, le gouvernement néerlandais ne mise pas que sur l’énergie éolienne et explore d’autres alternatives comme l’énergie solaire, l’hydrogène ou encore la biomasse. [5]

Des fonds d’investissement sont à la disposition des entreprises

 

Pour financer la transition énergétique de grands fonds financiers ont été mis en place. Ainsi, depuis janvier 2020, le gouvernement a lancé Invest-NL, un fonds d’investissement dont l’actionnaire principal est l’État, qui a plus de € 2,5 milliards à sa disposition pour financer la transition, l’innovation et des énergies plus durables.

 


[1] Eurostat, “Renewable energy statistics”, Février 2020,

https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/Renewable_energy_statistics

[2] Het Parool, “Nederland is het stoutste jongetje”, Février 2020,

Zaterdag 01 Februari 2020 bladzijde 9

[3] Wind op Zee Rijksoverheid, “Wij maken energie met wind op de Noordzee”, Février 2020,

https://windopzee.nl/

[4] Topsector Energie, “TKI Wind op Zee”, Février 2020,

https://www.topsectorenergie.nl/tki-wind-op-zee/partners

[5] Topsector Energie, “Topsector Energie”, Février 2020,

https://www.topsectorenergie.nl/

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin