Focus RH  •  Mais aussi

Comment rédiger une lettre de motivation qui renforcera votre candidature

Les lettres de motivation ne sont pas toujours demandées et ne sont pas toujours lues. Elles méritent néanmoins qu’on leur accorde de l’attention.

On annonce souvent la disparition de la lettre de motivation au profit de processus de recrutement toujours plus informatisés. Et il est vrai que tous les recruteurs ne la lisent pas : on estime généralement que 30% des recruteurs la lisent, même quand elle est demandée. 

La Lettre de motivation peut cependant être un réel atout pour votre candidature. D’abord, elle permet de mieux vous connaître ; ensuite, elle vous permet de transmettre votre intérêt pour le poste et l’entreprise, au-delà de ce qu’offre un CV.  

Si une lettre de motivation est demandée ou si vous décidez d’en envoyer une avec votre CV, prenez le temps de la travailler : cela en vaut souvent la peine. 

Comme pour le CV : une lettre de motivation par offre

On ne le dira jamais assez : envoyer des copié/collé oou des candidatures trop générales nuit à vos chances de succès. Vous devez personnaliser vos lettres de motivation !  

S’il est possible de reprendre certaines phrases ou tournures qui vous semblent particulièrement pertinentes, il est en revanche fortement déconseillé de reprendre la lettre dans son ensemble. 

Prenez soin, par exemple, de l’adresser à une personne spécifique, quand cela est possible.  

Utilisez le vocabulaire de l’offre – comme pour votre CV – mais ne résumez pas votre CV. 

Lettre de motivation et CV : l’une n’est pas le résumé de l’autre

L’intérêt de la lettre de motivation est de mieux vous connaître et reprendre votre CV est tout simplement une occasion manquée.

  


L’ouverture : une phrase qui donne envie de lire la suite :

Dans cette première phrase faite le lien entre vous et le poste – et donnez le nom du poste, vous ne savez pas combien de postes le recruteur gère… Pour faire ce lien, demandez-vous par exemple : 

  • Quel est le problème de l’entreprise (si elle recrute, elle a un problème à résoudre) et comment vous pouvez lui apporter une solution ? 

  • Quel est le produit/service/secteur de l’entreprise qui fait sens par rapport à votre expérience ? 

Vous pouvez aussi profiter de cette introduction pour aborder dans une deuxième phrase tout ce qui peut poser question dans votre parcours : période sans emploi, reconversion, changements de postes fréquents, par exemple.  

Expliquez pourquoi vous êtes maintenant prêt à retourner en entreprise ou `mettez l’accent sur les compétences transférables acquises dans une autre industrie ou dans différents postes. 

Le corps de la lettre :

Vous devez avoir repéré dans l’offre d’emploi les compétences demandées. Sélectionnez-en 3 (ou 4 maximum) parmi les plus importantes et illustrez-les par un (court) exemple. Comment avez-vous utilisé cette compétence par le passé ? Quels résultats avez-vous obtenus ? 

Ne soyez pas trop long, votre lettre ne doit pas dépasser une page. 

La fin : le call to action :

L’idée est bien d’obtenir un entretien ! Prenez donc l’initiative en disant par exemple que vous êtes disponible pour un entretien durant lequel vous aurez l’opportunité de développer les points importants de votre candidature.  

Check-list : 

  • 1 page maximum 
  • ¨Même police de caractère et même formatage du texte que votre CV 
  • ¨Vos coordonnées 
  • ¨Des paragraphes courts  
  • ¨Adressée au recruteur/manager (quand c’est possible) 
  • ¨Call to action et votre signature 



Photo de jules a. sur Unsplash 
Photo de Cytonn Photography sur Unsplash 

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connaissez-vous notre page LinkedIn?

Suivez-nous