Actus des entreprises

À Paris sur les pas de Van Gogh et de Mondrian avec de nouveaux audioguides

Sans Paris, l'œuvre de Vincent Van Gogh et celle de Piet Mondrian auraient été bien différentes.

De nouveaux audioguides mis gratuitement à la disposition du public permettent de suivre les traces de Mondrian et Van Gogh, ainsi que d’autres peintres néerlandais dans la Ville Lumière qui les a inspirés. Odile Bouineau, voix off, interprète et traductrice assermentée à LA VOIX est la voix en français.

 

En cette année 2022, le monde de l’art célèbre le cent cinquantième anniversaire de la naissance du peintre et architecte néerlandais Piet Mondrian. À cette occasion, le Dutch Heritage World Tours, à la demande de l’ambassade des Pays-Bas et de l’Atelier néerlandais en France, lance des audioguides qui vous emmènent dans le Paris de Mondrian et de Van Gogh, ainsi que de quelques autres de leurs confrères et consœurs ayant posé palettes et pinceaux dans la capitale française et s’étant laissé inspirer par elle. «Les grandes surfaces des bâtiments, souvent colorées par des affiches, m'ont orienté vers l'abstraction», écrivait Mondrian, tandis que Van Gogh affirmait, quelques années plus tôt: «Paris est Paris, il n'y a qu'un seul Paris, et aussi dure que soit la vie ici [...] l'air français permet de garder l'esprit clair et de se sentir bien.»

 

Rive droite, rive gauche

 

Deux parcours sont proposés. Le premier, «Montmartre: Van Gogh et autres peintres néerlandais» s’attache au quartier qu’a habité Vincent Van Gogh de 1886 à 1888. Après la mort de son père, le peintre néerlandais s’y installe avec son frère Théo. À l’époque, la célèbre basilique du Sacré-Cœur, qui donne aujourd’hui son caractère distinct à Montmartre, était encore en construction.

 

De l’esplanade de Montmartre jusqu’au musée de la vie romantique en passant par de nombreux lieux phares du quartier, le parcours en 30 étapes ne se contente pas de donner un aperçu de la vie parisienne de Van Gogh à travers de courtes capsules audio. S’y ajoutent, et ce pour chacun des audioguides, des photos du Paris actuel servant à guider les auditeurs et auditrices, ainsi que des toiles et croquis qui donnent à voir Montmartre à travers les yeux du peintre.

 

Ce premier parcours est en outre l’occasion de faire connaissance avec des peintres néerlandais moins connus du grand public, tels Ary Scheffer et Sanne Bruiner, et de croiser la route d’autres grands noms de l’histoire de l’art que sont notamment Jongkind, Renoir et Lautrec. L’audioguide vous fait ainsi voyager dans l’espace, mais aussi dans le temps, à travers différentes époques.

 

S’appuyant aussi sur une belle sélection de matériel visuel, le deuxième parcours vous conduit sur la rive gauche de Paris. L’itinéraire intitulé «Montparnasse: Mondrian et autres peintres néerlandais» est constitué de deux parties situées dans le prolongement l’une de l’autre, de sorte à pouvoir facilement les combiner.

 

De nombreux ateliers d’artistes parsèment ces deux itinéraires dans le quartier de prédilection de Piet Mondrian, à commencer par le dernier atelier parisien qu’il a occupé de 1936 à 1938 boulevard Raspail. Vous retrouverez dans les rues de Montparnasse des artistes rencontrés à Montmartre et en croiserez d’autres encore, contemporains de Mondrian, comme les autres membres du mouvement de Stijl, mais aussi des successeurs tels que Karel Appel et Jacqueline de Jongh.

 

Rendre l’art accessible

 

L’idée de ces audioguides est née de la volonté de rendre l’art accessible à toutes et à tous alors que la pandémie de coronavirus obligeait les musées à garder leurs portes closes et forçait à limiter nos activités au plein air. À l’initiative de Friso Wijnen, responsable de la culture et de la communication de l’ambassade des Pays-Bas à Paris, Dutch Heritage World Tour, en collaboration avec le musée Van Gogh, l’Institut néerlandais d’histoire de l’art (RKD) et l’Office néerlandais du tourisme et des congrès, a produit ces audioguides entièrement gratuits et proposant des parcours en extérieur.

 

Le désir de mettre l’art et son histoire à portée de chacun se traduit en outre dans la facture même donnée aux audioguides. Les courtes capsules rythmant les parcours sont assez fouillées et pointues pour combler les amateurs d’art. Mais en évitant le métalangage qui pourrait rebuter les néophytes et en présentant des faits de société ancrés dans l’histoire et des anecdotes parfois savoureuses –comme le combat de boxe ayant opposé Hemingway à Callaghan avec Fitzgerald pour arbitre–, elles sont aussi faites pour plaire à un large public.

 

Notez que les audioguides tiennent également compte des personnes malentendantes: tant dans l’application que sur le site web, la version écrite des textes narrés s’affiche à l’écran.

 

L’initiateur du projet, Friso Wijnen, espère pouvoir développer d’autres parcours encore, qui mettraient cette fois en valeur des écrivaines, écrivains ou photographes néerlandais tout en faisant découvrir au public Paris sous un autre angle.

 

LIRE PLUS EN LIGNE

 


 

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connaissez-vous notre page LinkedIn?

Suivez-nous