Attaché(e) affaires macro-économiques et budgétaires | Ambassade de France aux Pays-Bas

Attaché(e) affaires macro-économiques et budgétaires :

Environnement professionnel

Rattaché à l’Ambassade de France aux Pays-Bas, le Service Économique Régional (SER) appartient au réseau de la Direction Générale du Trésor du Ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.

Il est également le correspondant aux Pays-Bas et au Luxembourg des Ministères de l’Économie des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, de la Transition Ecologique, de la Mer et de la Cohésion des territoires ainsi que des directions et autorités concernées. Il apporte ponctuellement son expertise macroéconomique et sectorielle au Service Economique (SE) près l’Ambassade de France en Belgique.

À ce titre il assure principalement les missions suivantes :

  • une mission d’analyse et d’information sur les questions économiques et financières générales ou sectorielles aux Pays-Bas et au Luxembourg, y compris dans leur dimension européenne;
  • l’animation des relations économiques et financières entre la France et les Pays-Bas d’une part, et entre la France et le Luxembourg d’autre part, en relation avec les acteurs institutionnels (ministères, collectivités, organisations professionnelles) et les entreprises (dont les visites officielles bilatérales et les coopérations bilatérales) ;
  • la promotion de l’attractivité de la France et l’animation de la communauté d’affaires.

Le SER de La Haye est composé de 7 personnes, dont le Chef de service, et est organisé autour de 2 pôles : i) économie et finance, ii) politiques sectorielles.

Fonctions et missions

Sous le pilotage du Chef de service et de son adjoint et conseiller financier, et dans le cadre des objectifs du Service, l’ attaché(e) sera chargé(e), pour chacun des sujets relevant de son portefeuille :

  • de la rédaction, en français, de notes d’analyse, ainsi que d’études comparatives internationales (benchmark) relatives aux sujets suivis (cf. ci-après) ;
  • d’une veille économique, incluant, en cas de besoin, des traductions ;
  • de contribuer à l’organisation de visites et missions et d’événements organisés par l’ambassade et le service économique ;
  • de l’entretien, en propre, d’un réseau de contacts auprès d’administrations, et d’institutions néerlandaises (universités et think tanks inclus), incluant des prises de rendez-vous ;
  • du suivi des positions néerlandaises dans le cadre des négociations européennes ;
  • de la constitution d’une base de connaissance des enjeux, des principaux acteurs et des équilibres politiques néerlandais (suivi des débats au Parlement notamment) ;

Le spectre de sujets sur lequel l’attaché(e) sera amené(e) à exercer ces activités couvrira :

  • les questions macroéconomiques et budgétaires d’actualité aux Pays-Bas pouvant plus particulièrement intéresser les administrations économiques françaises ;
  • les positions néerlandaises auprès des organisations multilatérales de portée économique et des institutions européennes, notamment sur les questions traitées en filière Ecofin (semestre européen, avenir de l’Union économique et monétaire, …)
  • Autant que de besoin, il/elle pourra seconder le conseiller financier sur le suivi de la politique commerciale (accords de libre échange, l’autonomie stratégique, l’accès au marché) ;

Dans l’exercice de ses missions, le ou la responsable d’études pourra être amené(e) à apporter son appui et sa contribution aux autres agents du pôle économie et finance, au pôle politiques sectorielles ainsi qu’autant de besoin aux autres services de l’ambassade.

Profil et qualités requises 

Le ou la candidat(e) présentera une forte motivation à travailler dans un environnement international et multiculturel, environnement avec lequel il ou elle aura été idéalement familiarisé(e). Il ou elle sera doté(e) de très bonnes capacités d’analyse et de synthèse, notamment dans le domaine économique. La maîtrise du français, tant à l’oral qu’à l’écrit, est un prérequis.

Le ou candidat(e) devra présenter un niveau de formation de niveau master, idéalement avec une majeure ou spécialité en études économiques / sciences politliques / relations internationales. 

Une expérience dans le domaine des affaires publiques et/ou européennes est un plus.

Le ou la candidat(e) devra parfaitement maîtriser le français et le néerlandais (niveau C2), et devra présenter un bon niveau d’anglais (au minimum niveau B2).

Conditions d’emploi

Agent de droit local. Recrutement en contrat à durée déterminée (CDD) d’un an avec une période d’essai d’un mois ; perspective de contrat à durée indéterminée (CDI) à l’issue du CDD.

Emploi à temps complet de 37h30 hebdomadaires.

 

L’employé(e) bénéficiera également :

  • d’une prime de vacances dont le montant brut est égal à 8% du salaire brut annuel perçu ;
  • d’un complément de rémunération pour la retraite complémentaire au titre du 3ème pilier, soit 5% du salaire brut mensuel hors prime de vacances ;
  • de 30 jours ouvrés de congés administratifs par an.

 

Le poste est à pourvoir à compter du 1er janvier 2023.

Envoi des lettres de motivation (en français) et CV de candidature jusqu’au 15/01/23 à l’adresse :

benoit.lemonnier(@)dgtresor.gouv.fr,  

 

Fiche de renseignement

Partager cette page Partager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Newsletter Cap sur les Pays-Bas

Toutes les informations indispensables pour votre développement aux Pays-Bas !
Abonnez-vous!